Titre de fin de formation professionnelle pour adultes

Procédure de validation en cinq phases

La procédure de validation des acquis se déroule en cinq phases.

Grafische Darstellung des Validierungsverfahrens in fünf Phasen


Phase 1: Information et conseil (portail d'entrée)

Les personnes intéressées reçoivent des informations écrites et un conseil personnalisé. En font partie des informations générales au sujet de la procédure, des informations spécifiques sur les différentes professions et un soutien lors de l'établissement du dossier.

Compétences:

  • Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation SEFRI: diffusion de l'information destinée aux spécialistes dans les cantons et les Organisations du monde du travail (OrTras).
  • Cantons: mise en place et gestion du portail d'entrée (= service de consultation), diffusion de l'information
  • Centre suisse de services Formation professionnelle|orientation professionnelle, universitaire et de carrière CSFO: traitement de l'information en fonction des besoins de chaque profession, diffusion de l'information
  • OrTra: diffusion de l'information

Phase 2 : Bilan

Le bilan de compétences permet à une personne d'identifier, d'analyser et de documenter ses compétences personnelles et opérationnelles. Le dossier peut être réalisé de manière autonome ou avec l'aide de professionnels.
 

Compétences :

  • Cantons : le service de consultation compétent donne des informations écrites détaillées permettant au candidat de constituer son dossier de manière autonome. Il propose un accompagnement/coaching tout au long du processus d'établissement du bilan.
  • Candidats : établissement du dossier.

Phase 3 : Evaluation

Les experts examinent le dossier et l'évaluent en fonction du profil de qualification et des conditions de réussite requises pour le titre visé. Le résultat de la vérification est consigné dans un rapport d'évaluation à l'attention de l'organe de validation.

Compétences:

  • Experts (2 chaque fois) : étude du dossier, entretien avec le candidat, éventuellement vérifications ultérieures, rédaction du rapport d'évaluation.
  • Cantons : l'organe d'examen désigne les experts, transmet le dossier, fixe un calendrier et organise les étapes de l'évaluation

Phase 4 : Validation des acquis de l'expérience

Un organe de validation cantonal ou régional décide des critères du profil de qualification devant être remplis. Si la compétence opérationnelle requise est acquise dans un domaine, le candidat n'a plus besoin d'apporter de preuves supplémentaires ni de se soumettre à un examen (= certification partielle). Le résultat est consigné dans une attestation des acquis. L'organe de validation indique également les compétences manquantes et la manière de les acquérir.

En règle générale, les candidats sont susceptibles d'acquérir leurs compétences opérationnelles manquantes dans le cadre de cours structurés sanctionnés par un examen ou au moyen d'expériences professionnelles pratiques supplémentaires. Ils disposent de cinq ans pour le faire.

Compétences:

  • Organe de validation : décision au sujet des domaines de compétences opérationnelles à prendre en compte.
  • Cantons: l'autorité compétente en matière d'examen communique la décision relative à la prise en compte et le délai de production de preuves supplémentaires.
  • Cantons et OrTra: mise en place d'offres en matière de compléments de formation.

Phase 5 : Certification

L'autorité compétente en matière d'examens vérifie les preuves des compétences acquises. Ces documents peuvent être de trois types : des attestations d'équivalence obtenues à l'issue de formations précédentes, des attestations des acquis décernées dans le cadre de la procédure de validation, des procès-verbaux d'examen relatifs aux compléments de formation.

Compétences:

  • Cantons : contrôle et confirmation des preuves, octroi du titre et du certificat